Articles

Confinement : apaisez votre esprit en 60 secondes !

Confinement : apaisez votre esprit avec la MTC !

Ce temps de confinement est une épreuve pour chacun de nous. Contraintes, imprévus, inattendus, difficultés. Cela peut générer anxiété, stress, colère, déprime, etc.

La médecine chinoise : une belle ressource à la portée de tous !

Le point d’acupuncture Yin Tang (Ex-HN-3) couramment utilisé dans la pratique clinique est efficace en cas d‘anxiété, d’insomnie, des céphalées frontales et d’obstruction nasale. Il se situe hors méridien, il est dit “extraordinaire“. Localisé dans la zone connue sous le nom de «troisième œil» dans diverses cultures traditionnelles, il correspond également au «dantian supérieur» dans certaines traditions de qigong.

Yin Tang est un bon point pour l’auto-traitement avec l’acupression pour apaiser le Shen, l’esprit.

Apaisez votre esprit pendant ce temps de confinement !

Comment apaiser votre esprit en 60 secondes ?

  • Fermez les yeux.
  • Massez ce point par pressions circulaires énergiquement avec le bout de votre doigt pendant 60 sec.
  • Ce point, simple à repérer, se trouve entre les deux sourcils.
  • Ressentez aussitôt votre esprit se calmer, votre corps se détendre et l’anxiété s’apaiser.
  • Excellent point pour mieux dormir.
  • Fonctionne très bien avec les bébés et les enfants.

Envie de vous former à l’Acupuncture et à la médecine chinoise ? Découvrez la formation certifiante 2020/2021.

Attention places limitées : les inscriptions online se clôturent quand le nombre d’étudiants maximal est atteint.


2020 une année passionnante pour votre formation en MTC !

Nous vous souhaitons une nouvelle année passionnante pour votre formation en MTC !

Merci à nos étudiants et patients pour leur confiance !

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous vous préparons une année 2020 riche en enseignements, formations, conférences et découvertes de la médecine traditionnelle chinoise !

Vincent Baudoux et Isabelle Pincetti

Fondateurs et Directeurs

CIAMTC

Nouvelle reconnaissance de la médecine chinoise par l’OMS

L’Assemblé Mondiale de la Santé de l’OMS vient d’adopter la nouvelle CIM-11, dans laquelle un chapitre est consacré à la médecine traditionnelle chinoise. Il s’agit d’une nouvelle reconnaissance mondiale de la médecine traditionnelle chinoise.

Pour la première fois, la CIM inclut des données sur la médecine traditionnelle chinoise. La portée mondiale de cette inscription est considérable !

Qu’est-ce que la CIM ? C’est la Classification internationale des maladies et des problèmes de santé connexes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La CIM est une référence inégalée en matière médicale.

La CIM catégorise des milliers de maladies et de diagnostics et fixe l’agenda médical dans plus d’une centaine de pays. Elle influence la façon dont les médecins établissent les diagnostics, dont les compagnies d’assurance déterminent la couverture, dont les épidémiologistes fondent leurs recherches et dont les responsables de santé publique interprètent les statistiques de mortalité.

Ces dernières années, l’OMS n’a pas cessé de soutenir avec enthousiasme les médecines traditionnelles, en particulier la médecine traditionnelle chinoise, comme une étape vers son objectif à long terme de soins de santé universels. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les traitements traditionnels sont moins coûteux et plus accessibles que la médecine occidentale.

Découvrez ici la CIM-11 et le chapitre 26 consacré à la MTC (en anglais) .

La CIM-11 entrera en vigueur dès le 1er janvier 2022, date à laquelle les Etats Membres l’appliqueront.

L’équipe du CIAMTC se réjouit de cette grande nouvelle à la portée considérable et prometteuse pour l’avenir de la médecine chinoise.

Au CIAMTC avec passion nous transmettons la médecine chinoise en Europe !

Découvrez ici toutes les formations à l’acupuncture et médecine chinoise du CIAMTC.

Acupuncture une science médicale reconnue par l'OMS

L’acupuncture, une science médicale reconnue par l’OMS

L’acupuncture est reconnue comme une science médicale a part entière par l’OMS depuis 1979.

L’OMS préconise l’intégration des médecines complémentaires et alternatives (MCA) dans les systèmes de santé nationaux. Lors de la 67e session de la WHA (World Health Assembly ou Assemblée Mondiale de la Santé, l’organe décisionnel suprême de l’OMS) à Genève du 19 au 24 mai 2014, la stratégie de la médecine traditionnelle de l’OMS de 2014 à 2023 a été approuvée. Cette stratégie vise à renforcer la base de connaissances pour les politiques nationales et à renforcer l’assurance qualité, la sécurité, la bonne utilisation et l’efficacité des MCA et de la médecine traditionnelle par une réglementation. Elle vise également à promouvoir la couverture de santé universelle en intégrant les services de MCA et de médecine traditionnelle dans la prestation de services de soins de santé et les soins à domicile.

Selon l’OMS : « La médecine traditionnelle est la somme des connaissances, compétences et pratiques qui reposent sur les théories et expériences propres à une culture et qui sont utilisées pour maintenir les êtres humains en bonne santé ainsi que pour prévenir, diagnostiquer, traiter et guérir des maladies physiques et mentales. Utilisée depuis des milliers d’années, ses praticiens ont beaucoup apporté à la santé humaine, surtout en tant que prestataires de soins de santé primaires au niveau communautaire.  ».

L’ACUPUNCTURE EST UNE SCIENCE

L’acupuncture et la MTC permettent d’appréhender la vie, ses mécanismes et ses manifestations aussi réellement, aussi profondément que la médecine contemporaine. Des revues de la littérature concernant les dernières recherches sur l’acupuncture et la MTC ont été réalisées et de nouvelles recherches sont régulièrement publiées.

L’acupuncture est une médecine totale et universelle.

Si elle soigne, guérit et soulage, l’acupuncture est essentiellement préventive; elle enseigne des règles de vie physiques et mentales. « L’homme doit chercher à prévenir les maladies pour ne pas avoir à les guérir ; celui qui attend d’être malade pour se soigner est semblable à celui qui met à creuser un puit quand il est dans les tourments de la soif. » (LINGSHU Tome II du NEIJING)

En Chine on consulte régulièrement, à chaque saison, pour être maintenu en bonne santé. A l’époque, si on tombait malade, on ne payait pas son médecin ! Pour les chinois l’acupuncture est un art« l’ouvrier inférieur soigne la maladie, l’ouvrier supérieur l’empêche d’apparaitre ».

Vous souhaitez vous former à cette médecine ? Suivez notre formation à horaires décalés en Belgique avec des professeurs de l’Université de la Médecine Traditionnelle Chinoise de Shanghai (SHUTCM) Cours en langue française le week-end.

Plus d’informations et inscription online ici.